Pourquoi Darling Magazine devrait être l’abonnement de votre année 2016

Lorsque j’ai découvert Darling, j’étais dans la boutique Rooney au Vieux-Port en train de chercher un cadeau pour mon copain. Mes yeux se sont arrêtés sur la couverture qui m’a tout simplement séduite. Une fille aux cheveux frisés (YÉ !), assise sur un tabouret, sur un toit qui surplombe une ville anonyme (ou New York, c’est selon) fixe la caméra au loin. Obnubilée, j’ai pris le magazine, je l’ai payé et j’ai oublié de chercher un cadeau.

Source : Darling Magazine
Source : Darling Magazine

Darling, c’est un magazine féminin axé autour de la réalisation de soi. C’est un mélange entre Kinfolk et Monocle, le tout avec une touche très douce, très épurée et très féminine. Il n’y a aucune retouche sur les photos qui font l’apologie de vraies femmes qui se sont réalisées… Bref, le magazine incarne cet esprit de valorisation qui est vraiment important. Séparé de manière à représenter  8 facettes d’une femme, Darling partage des articles intéressants sur des questions que nous nous posons toutes à une période de notre vie.

Source : Darling Magazine
Source : Darling Magazine

Courts et invitants, leurs publications et articles sont tout a fait conçus pour la lecture. J’ai un coup de cœur pour un article sur le syndrome de l’imposteur ou encore un autre sur l’importance d’avoir un bon « girl squad » autour de soi. On ne s’improvise pas maître en expérience de vie chez Darling, on ne fait que parler de nos expériences.

Source : Darling Magazine
Source : Darling Magazine

Je me suis abonnée pour 2016. J’ai laissé tomber mon abonnement au Cosmopolitan, qui, malgré son côté très amusant, reste un peu un magazine de n’importe quoi, et j’ai décidé de prendre la chance de lire des articles de fonds avec Darling ; une résolution de début d’année un peu différente, mais oh combien stimulante pour mon cerveau !

Pour les suivre :

Darlingmagazine.org

Instagram : instagram.com/darlingmagazine

Facebook : facebook.com/darlingmagazine

Twitter : twitter.com/darlingmag

Image de couverture par Michela Diddle

No Comments

Leave a Reply